Tristesse au coeur, pour toi, Martine

Publié le 19 Mai 2007

Hier soir, nous avons fait le tour du jardin, juste en pensant à toi

Et en récoltant ces roses, immortelles à présent.

 

Juste quelques mots pour te dire que nous n'oublierons pas.

794---rose-et-goutte-d-eau.jpg

 

Tous les bons moments, les fous rires partagés. 

Pour ma part, j'ai rarement autant ri qu'un certain diner avec toi, Manu et ses parents.
Dernièrement encore, avec Cricri, notre ami.

794---rose-et-araign-e.jpg

 

Tu n'avais plus grand envie de rire.

 Nous avons été là. Mais on est jamais assez là.

794---rose-et-son-bouton.jpg

 

Tu es dans nos cœurs. Les enfants te pleurent.

794---rose-et-une-feuille.jpg

 

Nous te pleurons aussi et essayons de leur expliquer,

même si ce n'est pas facile pour nous, pour eux. 

794---rose--ros-e--petite-guepe-et-fil-d-araign-e.jpg

 

Les "pourquoi", "pourquoi toi", "pourquoi maintenant"

vont nous hanter encore longtemps.

794---rose-jaune.jpg

 

Nos pensées vont vers toi, mais aussi vers Audric,

ton fils qui va devoir apprendre à vivre sans toi, sans ta présence.

794---rose-de-Manu.jpg

 

 Tu nous manques déjà. Nous ne t'oublierons pas.

794---rose-rose-ancienne.jpg

 

Raphaël, Audrey et Nathan
Sophie et Manu
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sieglind la dragonne 21/05/2007 08:39

Le "manque" est nécessaire, obligatoire même. SI nul ne manque c'est que sa trace dans la vie aura été tellement ténue qu'un coup de vent suffit à faire disparaître le souvenir... pas top !