Réflexions

Publié le 21 Mai 2006

Cela me trotte dans la tête.

J’ai lu un article sur le nouvel Obs, sur ce que l’on nous montre, ou ce que l’on nous dit ….

Et l’habitude que l’on a d’entendre tout le temps de parler des catastrophes, des tueries, de la violence.

Et la façon que l’on a de le banaliser …..  et de s’y habituer…

Ca commence souvent par « encore une fois  …. » , avez-vous remarqué ????

 

C’est vrai que, toujours entendre « et encore 3 morts » … « et encore 10 morts »   … comme si c’était inéluctable …

On dit « encore » ….et on passe …

La violence, la tuerie, les attentats ….cela fait partie de notre vie , un de plus, un de moins …. Quelle importance dans Notre vie, bien à nous, bien au chaud …

 

Souvent je me dis … mais comment faire pour éviter ce « lassement » … pas si facile !

Déjà, auprès de enfants, nous ne regardons plus trop les infos à la télé …trop d’étalage de violence, d’images chocs (c’est ce que recherche en priorité les journalistes …. de nos tristes jours ... )

Par contre, on écoute la radio et on en parle.  

Pour ne pas banaliser …. ni l'occulter !

 

Cet article m’a fait drôle, parce que c’est tellement vrai, d’une certaine façon !

Comment réagir face à cela …. On ne contrôle pas tout !!!

 

Alors, toujours …. Ecouter, expliquer …. Surtout aux enfants … en parler …

Et éviter de ne plus entendre ……

Ce serait tellement bien, un monde sans violence gratuite .... sans violence, tout simplement...

Déjà, le faire pour soi, puis, autour de soi ....

Peut-être qu'un jour .... cela arrivera !

 

Sophos

Rédigé par Sophos_manu

Publié dans #Divers-Coup de coeur-coup de gueule

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maja 22/05/2006 01:46

Salut Sophos !Ce que tu dis là est bien vrai, mais bien triste aussi. Il m'est difficile  de croire qu'un jour l'humanité sera complètement exempt de violence. Enfin peut-être.... mais je me dis si au moins nous ferions un pas collectif vers la compréhension de la violence, vers une acceptation des autres, peut-être aurait-il moins de tueries, de massacres et de guerres. Accepter son prochain, c'est déjà le comprendre comme il est avec ses torts, ses qualités, sa culture et son histoire. C'est accepter les différences, mais tant que nous serons tous bornés, j'ai bien peur de ne jamais voir une société sans violence. En plus, parfois j'ai la lourde pensée que sans violenve peut-être serions nous encore des hommes sans lois, ni droits... enfin, c'est un débat bien complexe. Mais c'est clair que les médias ne facilitent pas la compréhension et la diminution de la violence en montrant ouvertement des scènes de massacres. Il ne faut pas avoir de respect pour l'humanité faire ce genre de choses, ni pour l'humain qui souffre d'ailleurs.A+, Bises, Maja.